• Autrice, autrice, que t'est-il arrivé?

    Comme dis dans "L'autrice de tout ce foutoire" :

    a) Je compte rester de genre neutre sur ce blog.

    b) J'utilise le terme "autrice" malgré tout.

    Si vous êtes un brin curieux.se, vous vous demandez sûrement : "mais poulquoi donc ?"

    Deux raisons à cela :

    1) Il faut savoir qu'il fut un temps où "autrice" était un mot tout à fait juste, qu'on employait pour désigner une femme qui nezcrivait. Tout allait alors pour le pas mieux dans le pire des mondes, certes, mais au moins on reconnaissait le fait qu'une personne de genre féminin écrive... jusqu'à ce que nos chers amis de l'académie française aient, un jour, une pitite discussion à ce sujet, discussion qui dû ressembler à quelque chose comme ça :

    -Hé, Bernard ! Vous trouvez pas qu'y a beaucoup de mots dans l'dico c't'année ?

    -Ah, bah ça tombe bien que vous en parliez Bertrand ! J'viens de tomber sur une de ces perles ! *rire gras* Z'allez jamais m'croire !

    -Mais racontez-moi donc, mon Bernard, il me tarde de savoir ce qui vous provoque ce fous rire !!

    -Dites moi, Bertrand, vous êtes auteur, n'est-ce pas ?

    -Tout comme vous Bernard...

    -Eh bien figurez vous que le féminin de cette profession existe ! x) *rire gras*

    -*rire bourgeois* noooon, vous blaguez ?!?!

    -*rire gras* mais pas dutout, il s'agit du mot: autrice ! x) *rire gras et malade*

    -*rire bourgois* oh non, c'est trop drôle ! Comme si les femmes pouvait être "auteur" x) *rire bourgeois et supérieur*

    -*se calme un peu* bon, nous n'avons plus qu'a supprimer cette pitrerie...

    -*respire*ça aura au moins eu le mérite d'être drôle x).

     

    Voilà pourquoi, à présent, s'il vous prend l'envie de noter "autrice" sur un devoir de français, vous allez vous prendre un mois un... si c'est pas triste .-.

    Je vous invite donc à réhabiliter ci pitit mot, histoire de rétablir un peu de justice dans le langage.

     

    2) Bah, j'ai beau vouloir conserver mon genre neutre, je reste féministe militant.e, et j'utilise le mot "autrice" parce que justement, cette neutralité m'offre la possiblité de choisir (ou pas) entre féminin/masculin et que dans ce cas précis, ça me tient à coeur d'utiliser le terme féminin :3

    Voilà pour cette première beuglante, j'espère que ça vous a intéressé, et à la prochaine ^-^

    « Précisions au sujet du blog...Mes Grigris :3 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 9 Décembre 2016 à 09:57

    Purée ça m'a tuée de rire ! *rire fou et fatigué*

    C'est cool de pouvoir parler de soi de manière neutre. Ca repose. Mais moi, je te parle au féminin ou au masculin ? Au féminin les jours pairs et masculin les jours impairs ?

    Je comprends ton point de vue, et merci parce que j'ai jamais compris pourquoi les féministes inventaient toute sorte de mots horribles comme "professeure, auteure, docteure aviateure..." Mais maintenant je comprends en quoi c'est pertinent :D

    Alors perso je suis totalement contre. Déjà c'est laid ^^ Mais surtout, si je me mets à écrire un bouquin, que je dis que je suis l'auteur. Je veux pas que quelqu'un me dise "non tu es autrice", comme pour me dire qu'il faut changer de mot, parce que le métier d'auteur est masculin, et qu'une femme ne peut pas être "auteur", il lui faut un mot juste pour elle et sa non-crédibilité de femme. Pourquoi sous prétexte qu'on est une femme, on devrait modifier un mot qui a une prononciation qui date de plusieurs centaines d'années, avec un sens qui est encré en lui, et lui donner un caractère féminin pour qu'il devienne un mot moins reconnu, visiblement provocateur et "so modern" ?

    Au contraire, je suis contente qu'une femme puisse être "auteur", que ce mot désigne un métier et non pas une partie de la population effectuant ce métier. Je me dis certes "dessinatrice", parce que depuis que je suis petite on m'a appris que les "dessinateurs" c'est une chose, mais moi comme je suis une fille, je n'ai pas accès à ça. Mais si je veux, je peux être "dessinatrice". C'est bien aussi... c'est une expression que les hommes ont inventé exprès pour les gens différents comme moi. Tu vois où je veux en venir ?

    Si je pouvais me qualifier de "dessinateur" car le dessinateur désigne un être humain qui dessine, quelle que soit son sexe, je le ferais. (en réalité si je le fais on va juste croire que je me prends pour un homme x_x)

    C'est la première fois que j'exprime ça, donc j'ai du mal à faire synthétique. C'est clair au moins ? ^^"

    2
    Samedi 10 Décembre 2016 à 12:19

    Hé, pas de remuménage de neurones inutil, tu me parles comme tu veux, te creuse pas la tête, c'est pas l'but x)

    C'est vrai que je trouve qu'il y a vachement plus utile à faire que d'inventer des mots (sérieusement, à part dans la littérature surréaliste je ne vois pas l'intérêt x) mais je tenais à parler de celui-ci parce qu'il n'a pas été inventé, il a été supprimé...

    Alors là aussi, c'est vrai que  réabiliter ce mot peut sembler stupide, mais ce n'est pas comme s'il s'agissait de mener une guerre sans merci pour le réinscrire au dictionnaire, c'est surtout, premièrement, pour informer les gens et peut-être aussi pour qu'ils se rendent compte que l'égalité des sexes n'est jamais gagnée et que notre histoire en est le témoin..

    Ensuite, je ne veux pas t'obliger à utiliser ce mot (c'est vrai que j'aimerais le voir plus souvent utilisé histoire de réparé cette "mini-injustice" qui en dit long, je trouve, mais ça c'est juste moi ^^) et je comprends tout à fait ton point de vue (pourquoi vouloir séparer l'humanité en deux et sur base d'une choses aussi insignifiante pour définir la personnalité qu'un organe ? -__-') je veux surtout, comme je l'ai déjà dit, informer de son existance pour que les gens qui le désirent puissent l'utiliser et le revendiquer :3

    Ce n'est pas tellement pour le principe de mettre les métiers au féminin, c'est plus une façon de "militer" (même si je ne suis pas fan de ce mot, un peu trop agressif à mon goût) et peut-être même de rendre hômage à toutes ces femmes écrivaine et autrices de l'époque qui n'ont pas eu la vie facile du tout, maintenant que j'y repense...

    Je pense que je t'ai comprise en tous cas (?) ^^

     

      • Samedi 10 Décembre 2016 à 18:43

        Bein jusqu'à maintenant je parle plutôt au féminin parce que j'ai cru comprendre que tu étais une fille. Après réflexion, pourquoi parler de manière neutre alors que tu mets plus de temps, puisque tu mets les deux terminaisons ? x) Ca doit être fatiguant à la longue ! Pour moi le genre neutre serait... masculin. Ou alors sans terminaison. "Je suis conten" (non en fait c'est bizarre xD)... Certains théoriciens de la langue aimeraient qu'on parle au masculin quand c'est singulier et au féminin quand c'est au pluriel. Au moins on est tranquilles... Mais ça n'a pas aucun sens ._.

        Ah oui XVIe siècle d'après wiki... Dans tous les cas, si un mouvement d'éradication des noms de métier féminin se créait, je serais plutôt pour. Meme les mots qui existent depuis toujours. Parce que la langue doit s'adapter à notre culture et meme si elle a longtemps été misogyne, les temps changent.

        Je suis super contente que tu aies compris mon point de vue :D

        Du coup bien sur, c'est une démarche intéressante de remettre à jour un mot qui semble avoir été effacé par des gros machos. Si certains effacent les mots féminins parce qu'ils sont machos et d'autres parce qu'ils sont féministes, on est pas sortis de l'auberge xD

        Pour moi c'est comme le chat et la panthère. On dit "une panthère" qu'elle soit mâle ou femelle. On devrait dire "un chat", qu'il soit mal ou femelle.

      • Samedi 10 Décembre 2016 à 22:08

        Eh bien parce que j'avais pas envie de me prendre des stéréotypes de genre et aussi parce qu'au fond, on s'en fout de savoir si je suis "vraiment" une fille ou un garçon, tant que je suis moi, je trouve :3 et puis ça ne me prend pas plus ou moins de temps, en fait, ou alors c'est vraiment insignifiant (mais par contre toi ça à l'air de te prendre la tête xD j'aime bien perturber mon monde :3)

        Par contre, je ne comprends pas bien ton deuxième paragraphe .__. est-ce que tu voudrais, en gros, que tous les mots soient neutres ? (et pour toi ça reviendrait à tout mettre au masculin ?) si c'est le cas, je pense que la langue française a déjà assez souffert de ces "mises à jour" que personne n'applique (à part la kikoorie mais eux ne s'en rendent pas compte), c'est un peu paradoxal avec que je dis, mais vraiment, autrice, je ne tiens pas à ce mot juste pour qu'il existe un féminin d'auteur, mais pour sa symbolique, parce que sinon, on est pas sorti de l'auberge, comme tu dis ^^'

        Pour l'histoire du chat et de la panthère, c'est surtout que chatte à un certain double-sens x') mais je comprends ce que tu veux dire ^^

      • Samedi 10 Décembre 2016 à 22:26

        Je suis facilement perturbable xD

        Bein je sais pas... ^^ Juste les métiers. C'est bizarre d'appeler différemment une même activité suivant la personne qui la pratique. Après, pourquoi tout au masculin ? Parce que je sais pas faire des mots neutres, et le masculin a l'air plus neutre que le féminin quand on le prononce. ._.

        Ouais c'est vrai que s'il devient un symbol de la lutte anti-misogynie et qu'on continue de l'interdire, ça devient grave !

        Aaaah j'aurais dû utiliser un autre mot x) Euh... chien ? :P

        Bref on se comprend c'est le principal.

      • Mardi 27 Juin à 12:23

        6 mois et une prise de recul tardive plus tard...

        En fait, faire basculer les mots genrés féminins ou masculins de la langue vers un genre neutre, c'est une assez bonne idée, je trouve ! ( excuse moi pour les commentaires précédents, je m'étais un peu braquée sur la défense de mon mot chéri, que je défendrai toujours, alors qu'au fond je pense plus ou moins comme toi ^^') ça peut peut être sembler étrange et/ou inutil mais la langue reflète l'histoire et la psychologie de la population qui la parle, alors peut être que si on la fait évoluer , les mentalités suivent ?

        C'est avec le fait de transformer le masculin en neutre que j'ai un problème, parce que ça reviendrait à supprimer le féminin et que ce pauvre petit s'est déjà tellement pris de coups dans la gueule par monsieur testostérone que je me sentirais mal par rapport au sous-message que ça porterait ( ah, tu essayais d'arborer fièrement ton "e" en fin de mot, eh ben maintenant c'est fini, tu peux retourner te cacher dans l'ombre et feindre l'inexistance, c'est le masculin qui l'emporte et tu te tais !). Certaines personnes pensent à remplacer tout le monde par la terminaison "ae" par exemple (je suis contentae, je suis tristae,...) mais j'avoue que je ne trouve pas ça très naturel, ni très joli d'ailleurs, et puis surtout bonjour les complications !

        Enfin en conclusion, si on avait pas commencé à être misogyne on en serait pas là, mais si un jour on parvient quand même à s'exprimer de manière neutre (parce qu'au fond qu'est-ce qu'on s'en fout du genre des gens...) je serai heureuse ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :